Seuils de la foi

Pour en savoir plus consulter le site :  http://www.messaje-international.com/
Et la Charte.

La Bible, bien qu’étant un écrit assez tardif dans le développement de la conscience religieuse,est un livre qui fait partie du patrimoine de l’humanité. Pourtant, il est de lecture difficile ; sous l’Histoire Sainte racontée se révèlent des incohérences de styles, des contradictions, des fractures profondes dans les scénarios, des intentions mélangées et parfois troubles, des visions sublimes mêlées à des accents d’une rare violence, des sentences d’une grande sagesse croisant des récits de folies. De plus, le périmètre du Livre est mouvant, selon que l'on est juif ou chrétien, et même selon que l'on est catholique ou protestant. Des traditions croyantes ultérieures peuvent s’emparer du texte pour lui faire dire ce qu’elles veulent entendre.

Tout cela indique que la Bible n’est-elle pas un livre « ficelé » dont la forme actuelle serait tombée du ciel. Elle est plutôt née d’un lent processus de maturation et raconte l’aventure d’un peuple avec Celui qui, chemin faisant, accompagne ses pas. 


La Bible porte la trace de « seuils de foi » 

Entre histoire sainte et archéologie, il est possible de discerner dans le corpus biblique, des Seuils de foi.  Les deux testaments sont la marque d’une fracture historique déterminante, mais d’autres fractures l’ont précédée et suivie. Ainsi quatre grands seuils de foi sont repérables :
 
- la lente sortie du système des religions mythologiques pour une religion de l’Alliance avec un Dieu Sauveur (1° Seuil) ;
- l’approfondissement de la foi jusqu’au monothéisme d’Alliance sous le choc des bouleversements de l’Exil (2° Seuil) ;
- le dévoilement qu’opère la venue de Jésus et son annonce du Royaume au sein de la foi juive de l’époque  (3° Seuil) ;
- L’accomplissement des Ecritures en Jésus, « Seigneur » et « Sauveur » de tous les hommes, après le scandale de la Croix et les mystérieuses expériences de résurrection qui ont suivies (4° Seuil).

Il ne s’agit donc pas de reconstituer les événements historiques, mais de lire la foi dans ses contextes ; se faisant apparaît l’histoire de la foi, une histoire marquée par des fractures, des « seuils ». 

Pour lire la Bible à la lumière des seuils de la foi
,
il faut s’arrêter à l’expérience qui a suscité les textes et replacer les expressions de foi dans leur contexte : 
- les premiers balbutiements de la foi portés par les mémoires,
- les creusements et avancées de foi jusqu’au monothéisme et à l’éclatement des théologies juives inscrits dans les textes, 
- la foi des disciples de Jésus au sein du judaïsme ancien dont les évangiles portent la trace,
- la foi naissante des premières communautés chrétiennes, dans leur contexte, et qui s’expriment à travers les divers livres du Nouveau Testament. 



Ce site offre une lecture des textes bibliques replacés dans leur contexte et à la lumière de ces seuils de foi. Il permet d’éviter une lecture de surface qui gomme les difficultés ; ou bien de projeter sur les textes des idées et des sentiments, en y entendant ce qui arrange ; ou encore de les considérer comme un stock d’arguments pour des démonstrations dogmatiques.
 
Pour connaître le Verbe demeurant parmi nous, il faut scruter les sentiers historiques qui ont permis sa venue et qu’il a parcouru – sentiers faits de « seuils de foi ». 
 
Catherine Le Peltier, d’après l’introduction et la conclusion de « Entrer dans la foi avec la Bible ». mai 2014

Pour une approche plus exégétique voir Une méthode particulière

Ressources citées dans cet article

Index

Retrouvez un mot clé du vocabulaire, un personnage, un lieu, un événement...

Les derniers articles publiés :

Les publications de référence :

les_seuils_de_la_foi

Editions Parole et Silence et Université Catholique de Lille

En savoir plus
Le blasphème de JésusLe blasphème de Jésus
Les fondements bibliquesLes fondements bibliques
Entrer dans la foi avec la BibleEntrer dans la foi avec la Bible
Autre publication du père Jacques Bernard
Ressources théologiques et philosophiquesRessources théologiques et philosophiques