Codes

La bible distingue deux sortes de codes :

Les codes apodictiques ont une forme brève ancienne avec une sentence invoquant, en l’absence de cour de justice (avant la période royale), la punition divine. L’énoncé se rapproche dans ce cas de la forme « Tu mourras de mort », Dieu te fera mourir lui-même.
Exemple : (Ex 21,12.15)

Les codes casuistiques ont une forme plus nuancée qui analyse le cas en détail et prévoit des dérogations selon les circonstances. Ils témoignent d’une casuistique de cour. La sentence est prononcée et exécutée par le tribunal ou la cour.
Exemple : (Ex 21,20)    

Voir aussi (Fondements bibliques,  pages 149 à 169)

Chaque "Seuil" voit évoluer ses codes, ses rites et ses institutions.

Pour les rites on comparera le code des fêtes en Ex 23,14-19 et celui de Ex 34, 17-27



Il en va de même pour les codes.


Et cela vaut aussi pour les institutions :

On pourra consulter sur "referen-ciel" ce qui est dit de l'eschatologie où l'on voit évoluer les institutions au fil du déroulement des "Seuils".

Les publications de référence :

les_seuils_de_la_foi

Editions Parole et Silence et Université Catholique de Lille

En savoir plus
Le blasphème de JésusLe blasphème de Jésus
Les fondements bibliquesLes fondements bibliques
Entrer dans la foi avec la BibleEntrer dans la foi avec la Bible
Autre publication du père Jacques Bernard
Ressources théologiques et philosophiquesRessources théologiques et philosophiques